Recalé de Parcoursup… et si vous faisiez un service civique ?

Créé en 2010 par Martin Hirsch, le service civique séduit de plus en plus de personnes, de tout profil et tout horizon. A l’heure où plusieurs milliers de jeunes restent toujours sans affectation sur Parcoursup, il apparaît comme une très bonne alternative. D’autant que 75 % des jeunes engagés sont en situation d’emploi ou de formation 6 mois après leur mission.

Volontaire dans une association de solidarité internationale, accueil dans un service d’urgence, organisation d’activités dans un réseau d’associations étudiantes… Le dispositif « Service civique », mis en place en 2010, connaît une forte progression d’année en année. Près de 270 000 jeunes se sont ainsi engagés en huit ans, dont près de la moitié (125 000) juste sur l’année 2017. Mais de quoi s’agit-il exactement ? On vous explique tout.

 

Le service civique, c’est quoi ?

Le service civique est un dispositif d’encouragement à l’engagement de citoyenneté qui a pour objectifs de renforcer la cohésion sociale et de favoriser la mixité sociale. Il offre ainsi la possibilité aux jeunes de 16 à 25 ans de s’engager dans une mission d’intérêt général dans un domaine tel que l’éducation, la solidarité, la santé, l’environnement, ou encore le développement international et humanitaire.

Concrètement, chaque volontaire s’engage pour une durée de 6 à 12 mois auprès d’une structure agréée pour accueillir des volontaires. Les associations, collectivités locales et services d’incendie et de secours figurent parmi les principaux organismes d’accueil.

 

A qui s’adresse-t-il ?

Le dispositif s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans, Français ou de l’Union européenne, ainsi qu’aux non-Européens en France depuis au moins un an. Les volontaires engagés, âgés de 21 ans en moyenne, sont composés à 58 % de femmes et 42 % d’hommes. Ils ont majoritairement un niveau supérieur au Bac (39 %) ou de niveau Bac (36,5 %). 24,5 % des engagés ont un niveau CAP/BEP et 17,5 % sont sans diplôme (selon les chiffres de l’Agence du Service civique en 2015).

 

Pourquoi faire un service civique ?

Les avantages du service civique sont nombreux, non seulement pendant la mission, mais aussi (et surtout) une fois celle-ci terminée. Au-delà des avantages liés au statut de volontaire, qui vous donne, par exemple, les mêmes droits que la carte d’étudiant, une mission de service civique apporte énormément, humainement, intellectuellement et professionnellement. (Lire le témoignage de Simon Bernard)

Un service civique est l’occasion idéale pour mobiliser des compétences que vous n’avez pas l’occasion de démontrer ailleurs, de faire des rencontres et d’engranger de nouvelles connaissances, liées ou non à votre formation initiale.

 

Mais une expérience de service civique peut également se révéler un sérieux atout sur votre CV, puisqu’elle démontre votre dynamisme, votre esprit de responsabilité, votre expérience, votre assurance et votre engagement.

Sachez, par ailleurs, que votre mission de service civique entre dans le calcul de vos droits à la retraite, et qu’elle peut, dans certains cas, permettre l’attribution de crédits ECTS ainsi que de droits à la formation. Une expérience de service civique peut enfin vous ouvrir les portes de l’Institut de l’Engagement (lire notre article dédié).

 

Je souhaite faire un service civique, comment faire ?

Pour effectuer un service civique, rien de plus simple. Il vous suffit de vous inscrire, gratuitement, sur le site de l’Agence du service civique (par ici), pour trouver votre mission, en France ou à l’international. N’hésitez pas à postuler à plusieurs offres, en personnalisant à chaque fois votre candidature, pour mettre toutes les chances de votre côté pour décrocher le poste. Enfin, ne désespérez pas si vous essuyez un ou plusieurs refus, ou que vous n’obtenez pas de réponse positive tout de suite. Comme le disait Charlie Chaplin, l’obstination est le chemin de la réussite !

 

 

 

> Lire le témoignage de Simon Bernard sur son expérience de service civique