François-Xavier Demaison : de Fiscaliste à Humoriste

C’est l’histoire d’un mec qui est passé de fiscaliste à humoriste !

C’est l’histoire d’un mec qui s’est embarqué avec brio dans des études complexes qui ne lui correspondaient pas du tout.

C’est l’histoire d’un mec qui a décidé de changer de vie le 11 septembre 2001 en voyant les tours du World Trade Center s’effondrer devant ses yeux et non pas au travers d’un écran.

demaison-colucheC’est l’histoire d’un mec qui à peine 8 ans plus tard sera nommé aux Césars en tant que meilleur acteur pour sa performance incroyable dans le Biopic consacré à Coluche, et qui a aujourd’hui joué dans près de 30 films.

C’est l’histoire d’un mec qui a joué plus de 700 représentations de ses 3 premiers one man show et qui, venu rôder son nouveau spectacle au théâtre de la cité à Nice, a accepté sans hésitation une interview pleine de simplicité et de sincérité.

Ce « mec » c’est François-Xavier Demaison alias FX.

François-Xavier Demaison : un parcours incroyable

L’aspect « romanesque » est indéniable : vivre en direct une tragédie telle que les événements du 11 septembre 2001 pour décider de changer de vie est le point de départ parfait pour consacrer un portrait à François-Xavier Demaison.

demaison-fiscaliste-humoriste

Pour moi ce n’est pas ce qu’il y a de plus incroyable dans la « première vie » de FX Demaison. Ce qu’il y a de plus invraisemblable c’est à quel point le métier qu’il exerçait, fiscaliste, était à l’opposé de sa nature profonde : un comédien, un humoriste, un saltimbanque, un créatif … en bref et pour s’inscrire dans la typologie de Holland (sur laquelle s’appuie la quasi totalité des outils psychométriques évaluant les intérêts professionnels tel que l’HEXA 3D ® ) un Artiste.

Or en choisissant la carrière de Fiscaliste (mais était-ce un choix ?) FX Demaison s’était enfermé dans un quotidien professionnel nécessitant d’avoir un profil majoritairement Conventionnel.

En préparant ce portrait j’ai lu ici et là qu’il était avocat … non, il était fiscaliste, c’est à dire dans un volet du droit où il n’y a pas de plaidoirie, où le coté « théâtral » est inexistant.

Ces deux composantes sont opposées sur l’Hexagone du modèle RIASEC sur lequel repose l’HEXA 3D ® et l ‘IRMR3 ® celà veut concrètement dire que le quotidien professionnel de FX Demaison ne nourrissait absolument pas son deuxième cercle : ses intérêts professionnels.

Comment situer François Xavier DEMAISON sur la méthode des 3 cercles ?

francois-xavier-demaison-ennui-fiscaliste

Le premier cercle était comblé : François Xavier  Demaison est titulaire d’une double maitrise en droit et en sciences politiques obtenues en 1995. En 1998 il sera diplômé de l’IEP de Paris. Le risque d’échec était donc inexistant.

Le troisième cercle était également tout à fait satisfait : le marché du travail a besoin de fiscalistes, la profession est en plein essor, d’ailleurs lorsqu’il décida de changer de vie, François-Xavier Demaison occupait un poste chez Landwell & Associés (cabinet d’avocats de PricewaterhouseCoopers). Le chômage n’était donc absolument pas le risque non plus.

Ni échec, ni chômage, le risque était donc ce qui guette toute personne choisissant une orientation ne prenant pas en compte les intérêts professionnels : l’ennui, le désintérêt dans le travail.

Il dira d’ailleurs dans une interview à l’express « Mon idée de la réussite matérielle s’est effondrée avec les Twin Towers. J’ai réalisé que je ne voulais pas passer à côté de ma vie, en la passant à la gagner. Je ne voulais pas rester dans un système de compensationune semaine de travail contre un week-end, toute ma vie en échange de la retraite. »

Comment FX DEMAISON s’est il retrouvé fiscaliste à New York ?

Le père de FX est dans le droit des sociétés, sa mère dans le droit social … ses deux soeurs Laetitia et Céline également dans le droit et le « petit dernier » Thibault Demaison est … juriste ! Comme le dit François Xavier « dans la famille on n’est pas très fort en mathématiques ».

Lorsqu’il parle de son choix d’abandonner la scène pour partir à New York il a des mots très durs. Il dit avoir fait ce choix « par peur, par lâcheté, pour rassurer mes parents qui me conseillaient d’être raisonnable » (interview au JDD le 10 avril 2005), de même lorsqu’il évoque sa vie à cette époque, il parle d’une forme de mascarade « je me marie, j’ai 25 ans, il faut que je gagne ma vie, on joue au papa et la maman avec la dinette dans un vrai appartement, il y a une insatisfaction qui commence à monter (…) je dis à ma boîte envoyez moi à l’étranger (…) j’arrive à New York (…) je suis un petit fiscaliste derrière un ordinateur (…) cette insatisfaction qui monte qui monte (…) puis le 11 septembre 2001 (…) je suis en train de passer à coté de ma vie, à coté de mon rêve … (extrait de l’émission la « Parenthèse inattendue » à voir à 01H05m25s )

samuel-le-bihan-producteur-francois-xavier-demaison

Ainsi François Xavier Demaison quitte New York, et à peine un an plus tard, en décembre 2002, il présente un premier One Man Show au théâtre du Gymnase où Samuel Le Bihan le repère et décide de le produire.

L’année 2003 sera l’année de la « double vie » il exerce la journée chez PWC et consacre ses soirées et ses week end à son spectacle « A story pour les gens qui believe in dreams » il fait le grand saut en décembre 2003 et démissionne pour se consacrer à son art.

Après « Demaison S’envole » en 2007 et « Demaison s’évade » en 2011, FX Demaison revient avec un tout nouveau spectacle en 2016 et c’est à l’occasion de sa tournée de rodage qu’il nous a ouvert la porte du Théatre de la Cité à Nice pour un entretien en toute simplicité que j’ai le plaisir de vous présenter dans la vidéo ci après.

Armen TIMOURDJIAN

Encore un immense merci à toute l’équipe du Théâtre de la Cité pour leur incroyable gentillesse.